Porsche : la jante Fuch, la première jante forgée «cloverleaf »

À l’époque, Porsche a simplement appelé ces jantes en alliage, qui faisaient partie de l’équipement standard de la voiture de sport. La désignation de la roue en aluminium est modeste, mais elle reflète une idée logique, qui était que la nouvelle Porsche 911 S devait avoir des roues plus légères que la 911 de série afin de réduire la masse non suspendue. Les spécifications de cette version plus puissante de la 911 exigeaient que ses roues pèsent environ trois kilogrammes de moins que leurs équivalents en acier.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles la jante Fuchs est devenue une légende. Le plus important est la conception. L’impulsion critique a été donnée par Ferdinand Alexander Porsche. En 1966, la roue en aluminium a fait ses débuts mondiaux avec la premier modèle sport 911 qui à arborer le suffixe « S ».



Il s’agissait initialement d’un défi insoluble pour les roues en aluminium moulé produites traditionnellement, qui étaient tout aussi incapables de résister à des charges que les jantes en plusieurs pièces. La contradiction n’a pu être résolue que grâce à une innovation d’Otto Fuchs KG, une fonderie d’alliages à Meinerzhagen dans la région du Sauerland en Allemagne,

qui a pu fournir une roue légère tout en étant capable de répondre à toutes les exigences. L’entreprise a mis en œuvre un nouveau processus de production à cette fin, dans lequel l’ébauche a été forgée à partir d’une seule pièce tandis que la zone complète de la jante de l’extérieur au klaxon intérieur a été laminée. L’alliage d’aluminium ALMgSi1 utilisé est composé à 97 pour cent d’aluminium, complété par du magnésium, du silicium, du manganèse, du titane et d’autres ingrédients – une formule qui est toujours valable aujourd’hui.



Le design caractéristique du trèfle «cloverleaf »


La jante d'origine Fuchs avait dès le départ la conception typique à cinq rayons, bien que les rayons soient toujours effilés vers les extrémités. Cette forme originale a été présentée à Porsche en mai 1965. Le procès-verbal de la réunion rapporte ce qui suit : « Contrairement à notre proposition, M. Porsche Jr. a modifié la forme des cinq pièces de liaison entre le moyeu et la jante pour des raisons de style et d'apparence. Alors que la conception était bien adaptée à la forme des véhicules de série actuellement retirés, la forme développée par M. Porsche Jr. semble plus harmonieuse avec le nouveau véhicule. C'est ainsi que le designer de la 911 FA Porsche a inventé le design en trèfle qui caractérise depuis la jante Fuchs.» Les centres Porsche du monde entier vendent encore presque toutes les versions de la jante Fuchs. La roue conçue par FA Porsche fait partie de la gamme de produits Porsche Classic.