• COCKPIT

Volkswagen fête 75 ans de production de la Coccinelle : 27/12/2020

Mis à jour : 28 déc. 2020

Aujourd'hui 27 décembre 2020, Volkswagen fête les 75 ans production de son modèle le plus emblématique, la Type 1, initialement dénommée « KdF Wagen », pour « Kraft durch Freude » (La force par la joie), du nom d'une branche du Front du travail nazi, fut ensuite communément appelée : Käfer, Beetle, Cox, Coccinelle, Fusca, Kever, Buba, Kifuu, Carocha...

En février 1933, soit à peine un mois après son accession au pouvoir, Adolf Hitler annonce vouloir transformer l'industrie de l'automobile afin d'en faire l'un des fers de lance de sa politique et indirectement, de sa propagande. L'automobile est l'un des secteurs industriels privilégiés par le gouvernement, étant donné qu'elle est considérée comme le signe extérieur de puissance de la nation allemande. L'Allemagne fait face à un essor important de l’automobile sous Hitler. En 1932, environ 561 000 automobiles transportant des voyageurs forment le parc automobile allemand. Quatre ans plus tard, elles sont 961 000.

Le führer contrôle étroitement les entreprises automobiles et leur ordonne, par exemple, de réduire le nombre de modèles. Puissance et vitesse sont les mots clés du discours déclamé par les partisans du système national-socialiste. Cette volonté s'exprime bien avant la création de Volkswagen. En effet, l'État allemand pousse très tôt les compagnies automobiles Mercedes et Auto-Union dans les courses automobiles, les Grands Prix et autres compétitions, les subventionnant de façon importante pour développer des techniques poussées.

Par ailleurs, Hitler s'affaire à développer le système autoroutier allemand, avec le déploiement de larges Autobahnen à travers tout le pays. L'objectif est de faciliter les communications entre les différentes villes, mais également de permettre à l'aviation de décoller ou atterrir sur les autoroutes. Ce développement est de plus, l'affirmation de la volonté du pouvoir de faciliter l'accession de la population allemande à la mobilité individuelle.

Le 27 décembre 1945, la production en série de la Volkswagen Limousine (Type 1) a commencé. Ce fut le véritable début de la success story de la Volkswagen. Le modèle avait été initialement conçu comme un projet de prestige des nationaux-socialistes. Mais à partir de 1939, l'usine de Wolfsburg avait produit des armements au lieu de véhicules. Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, seules 630 unités du modèle, rebaptisé «KdF-Wagen» en 1938, ont quitté l'usine Volkswagen. Ce n'est que sous tutelle britannique que la success story unique de la VW Beetle a commencé à Wolfsburg grâce à la vision stratégique du major Ivan Hirst.

La production en série de la Volkswagen civile, appelée en interne «Type 1», devenue plus tard mondialement connue sous le nom de «Coccinelle», n'a commencé qu'après la fin de la Seconde Guerre mondiale le 27 décembre 1945 sous la tutelle de Volkswagenwerk GmbH qui avait pris en charge par le gouvernement militaire britannique en juin 1945. Les Britanniques avaient l'intention d'utiliser la Volkswagen Type 1 pour effectuer des tâches de transport urgentes dans leur zone d'occupation. C'est ce pragmatisme britannique qui a finalement protégé l'usine contre une démolition imminente. Le major Ivan Hirst, officier résident principal, a joué un rôle clé dans cette évolution. C'est sa clairvoyance et son talent d'improvisation qui ont permis de démarrer la production automobile dans les années de rationnement dans des conditions dominées par la pénurie. Avec son enthousiasme pour la technologie et les voitures,

Le gouvernement militaire britannique avait déjà passé une commande de 20 000 véhicules en août 1945. Le début de la production était un signe visible d'un nouveau départ et d'un espoir dans l'usine qui avait été en grande partie détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette solution était conforme à la politique britannique ultérieure pour l'Allemagne, qui considérait la sécurité financière et les perspectives d'avenir pour la population comme des éléments clés du développement des structures démocratiques. Enfin, la démocratie fait son chemin dans le Volkswagenwerk: le 27 novembre 1945, le comité d'entreprise élu au scrutin démocratique tient sa réunion constitutive.

Néanmoins, l'approvisionnement de la main-d'œuvre en nourriture et en espace de vie posait des problèmes considérables et la production était entravée par les goulots d'étranglement de l'approvisionnement en matières premières et en énergie. Malgré ces conditions difficiles, la première berline Volkswagen a quitté la chaîne de production peu après Noël. Wolfsburg et Volkswagenwerk GmbH ont reçu un cadeau de Noël tardif huit mois seulement après la fin de la guerre. À la fin de 1945, 55 véhicules avaient été produits.

De 1946 à la réforme monétaire, environ 1 000 véhicules ont été produits par mois. Il n'a pas été possible de produire plus de véhicules en raison des pénuries de matériel et du rationnement ainsi que du manque de personnel. Les administrateurs responsables ont jeté les bases de la croissance future de l'entreprise à l'automne 1949. Ils ont établi un système de vente et de service après-vente et ont commencé à exporter la berline Volkswagen en 1947.

La décision de développer une usine civile et de lancer la production en série de la Volkswagen Type 1 a été le point de départ d'une success story unique. Grâce au redémarrage anticipé, la Volkswagenwerk GmbH a obtenu une excellente position initiale pour la reprise économique après l'introduction du D-Mark. Sous la désignation non officielle de «VW Beetle», la voiture est devenue plus populaire que presque tout autre modèle automobile dans le monde. C'était également un record en termes de durée et de volume de production. Volkswagen n'a arrêté la production de la VW Beetle au Mexique qu'en 2003, après que 21 529 464 véhicules aient été fabriqués, dont environ 15,8 millions en Allemagne.


Pour la petite histoire, on raconte que la Type 1 est inspirée par les travaux de Tatra

La Volkswagen KdF est très similaire au prototype Tatra V570, développé par Hans Ledwinka, ingénieur du constructeur automobile tchèque Tatra, et partage par ailleurs de nombreuses similitudes mécaniques avec une ligne de modèles aérodynamiques à moteur arrière développés par la marque dans les années 1930. Tatra lancera ainsi une action en justice, mais elle sera arrêtée lorsque l'Allemagne envahira la Tchécoslovaquie. Dans l'ouvrage Car Wars, l'auteur J. Mantle précise que Ferdinand Porsche aurait avoué s'être quelque peu inspiré de la Tatra V570 lors de la conception de la Coccinelle. En 1961, à la suite d'un procès pour plagiat gagné par Tatra, Volkswagen sera condamné à lui payer 3 millions de Marks.


Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

0