top of page

Volvo : Fini le Diesel et place à l'Électrique

Après 45 ans, clap de fin ce 26 mars 2024 pour le Diesel chez Volvo.

En pleine transition vers l’électrique, Volvo a officiellement produit sa toute dernière voiture équipée d’un moteur Diesel. Sorti de l’usine de Torslanda, ce XC90 va être exposé au musée de la marque suédoise. Le diesel représentait encore la moitié de ses ventes au milieu de la dernière décennie. Volvo a l’ambition de devenir une marque 100 % électrique d’ici 2030 et vise 50 % de ses voitures vendues sans le moindre moteur thermique sous le capot dès 2025.



La lignée des Volvo équipées d’un moteur Diesel a connu deux grandes tendances : d’abord la fourniture par un autre constructeur, ensuite la conception et la production en interne. Le premier modèle équipé d’un Diesel fut commercialisé en 1979, il s’agissait de la 244 GL qui se fournissait chez Volkswagen. Il s’agissait d’un 6 cylindres en ligne atmosphérique de 2,2 l qui développait 196 ch et 170 Nm (valeurs DIN) pour un 0 à 100 km/h en 12,9 s et une vitesse de pointe de 171 km/h. La consommation moyenne était alors de 11,2 l/100 km !


Volvo utilisera ensuite des moteurs fournis par Peugeot-Citroën, le fameux 1.6 HDI avec lequel Volvo annonçait une autonomie de 1300 km sur certains modèles qui en étaient équipés. C'est seulement en 2001 que Volvo a commencé à produire ses propres moteurs diesel. Le premier et le dernier modèle diesel de l'histoire de Volvo.



La seconde génération de moteurs Diesel made by Volvo sera lancée en 2013. Volvo proposait alors un quatre cylindres 2.0 l turbo de la famille Volvo Engine Architecture dont une partie des composants étaient commun à la variante essence.



L’apogée des motorisations Diesel au sein de la gamme Volvo dura de 2012 à 2016. Durant cette période, une Volvo neuve vendue sur deux était équipée d’un moteur Diesel. Selon les archives de la marque, qui ne remontent pas au-delà de 1991, plus de 9 millions de Volvo Diesel ont été produites sur les 33 dernières années.



Les plus nostalgiques regretteront le lancement en 2008 du moteur Drive-E, dont un plein de gasoil permettait de parcourir jusqu’à 1 300 kilomètres. Une autre époque.



Volvo rejoint donc la liste des rares constructeurs automobiles à avoir complètement abandonné les moteurs diesel, après Smart (désormais 100 % électrique), Bentley ou encore Porsche. Toutefois, cette énergie a déjà disparu du catalogue de nombreux modèles ces dernières années, en particulier chez les citadines.



Pour Volvo Trucks l'histoire continue...



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page