top of page
  • Photo du rédacteurCOCKPIT

Automobile : Où est la place de la belle-mère ?



Avec l'arrivée de l'automobile, vient le temps de la liberté et des ballades en famille. Cependant les premières automobiles ne disposaient pas d'autant d'espaces passagers que les voitures modernes, elles ne disposaient que des deux ou trois places placées selon des contraintes techniques. Si le chauffeur disposait d'une place étudiée pour être la plus sûre et plus confortable qui soit, la question qui suit, où est donc la place du passager appelée plus communément la place de la belle mère ?


La belle mère avait tout intérêt d'entretenir de bonnes relations avec son gendre !


Le Tue Belle-mère


Les premiers véhicules à moteur étaient rudimentaires, c'étaient des tricycles ou des quadricycles. Elles étaient très difficilement maniables et très peu sécurisées. Pour permettre aux chauffeurs de disposer d'un maximum de sécurité, les ingénieurs ont positionnés le siège chauffeur en arrière du véhicule, car le devant n'étant pas protégé, cela rendait très dangereux, en cas d'accident, le fait de se trouver devant.

Évidement vous devinez bien à qui revient la place du devant.

Et oui, belle maman tu viens quand faire un tour dans mon automobile ? :)


C'est donc en 1896, que Léon Bollée créé la Voiturette et en même temps le rêve de nombreux gendre. Sa place de devant est ainsi bien nommée : La Tue Belle-mère.



Les temps passes et les belles-mères aussi.

Autre époque, nouvelles techniques, les belles-mères passent à l'arrière.


Le Siège de Belle-mère


Peut être par remords ou par contrainte, entre les deux guerre la place de la belle-mère change. Les carrossiers proposent des véhicules plus grands, plus confortable et surtout plus sécuritaire, exit la place de devant pour la belle-mère, c'est désormais le chauffeur qui est maitre à bord avec la place du devant, à ses côtés ; son épouse. On voit alors la place de belle-mère à l'arrière. Oui mais pas question d'être dans le même espace que les tourtereaux. Les véhicules de l'époque étant principalement des cabriolets ou de faux cabriolets, on créera en retrait, à l'arrière, un coffre rétractable qui fera office soit de range bagages ou accessoirement de siège pour la belle-mère. Difficile d'accès et étroit, le siège se trouve dans un environnement non protégé (contrairement aux places avant) des intempéries et du vent, pas de quoi réjouir belle-maman. Cette place est carrément vexatoire.


La Seconde Guerre Mondiale passe et arrive l'Amnesty ... dans les familles.



Les voitures proposent de nos jours des habitacles qui réunissent toute la famille avec même belle-maman. Cependant, encore une fois grâce à l'évolution technologique, dans le futur, plus besoin de faire sortir belle maman avec vous, envoyez lui une voiture autonome sans chauffeur. C'est beau l'évolution technologique !



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page