GM Futureliner - Parade of Progress |1950's

Dans les années 1950, General Motors relance une caravane publicitaire afin de promouvoir la technologie américaine et, accessoirement, afficher les voitures du groupe à travers les Etats-Unis. Cette recette avait fonctionné avant la seconde guerre mondiale, il n’y avait pas de raison qu’elle ne fonctionne pas à nouveau. Pour attirer les regards, GM construit des camions atypiques : les Futurliners.

C'est Harley Earl, père de la Corvette, qui supervise pour General Motors la conception de ces bus avant-gardiste.

La parade du progrès est née d'une idée de Charles Kettering, célèbre inventeur et directeur de la recherche chez GM, qui souhaitait faire connaître l'histoire de l'industrie et de la recherche à la population du pays. Il était à l'origine construit autour de huit fourgonnettes profilées, accompagnées de toutes les dernières voitures neuves de GM. Le premier défilé a commencé à parcourir le pays en 1936. Le deuxième défilé a été lancé à la Foire de 1939 à New York et comprenait 12 Futurliners construits à cet effet, une tente Aerodome géante de 152 pieds par 80 pieds en argent, plus de 44 Véhicules. Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la tournée s'achève: il s'est rendu dans 251 villes et petites villes d'Amérique du Nord, atteignant plus de 12 millions d'habitants. L'idée a été relancée à nouveau en 1953, mais en 1956, le troisième et dernier défilé a été annulé.

Les Futurliners ont été spécialement conçus pour accueillir des expositions animées. Sur le terrain d'exposition, leurs panneaux latéraux de 16 pieds se sont pliés pour former des chapiteaux et des plates-formes de scène. Les tours d'éclairage ont été relevées et ils avaient leur propre système de sonorisation. Le Centre du patrimoine GM possède l'unique présentoir Parade of Progress Futurliner: "Our American Crossroads". Il s’agit d’un écran animé mécaniquement de 10 minutes qui couvre 50 ans alors que la petite ville d’Amérique est transformée par l’automobile.

Le GM Futurliner est « propulsé » par un 400 ch qui ne dépasse pas les … 65 km / h. En effet, long de 10 mètres et haut 3,5 mètres, ce drôle d’engin fuselé pèse 15 tonnes.

L’extérieur de chaque Futurliner est habillé de détails Art déco grâce au talent du designer Robert E. Bingman. Chaque camion a huit roues, quatre sur chaque essieu. Chaque jante fait 20 pouces, entourée d’ un pneu sur mesure US royal à bande blanche du plus bel effet.

La large bande de chrome balayée autour de chaque véhicule, fait allusion à la technologie, tandis que la forme aérodynamique est caractéristique du design américain de l’époque. Les concepteurs ont également été inspirés par le bombardier Boeing Flying Fortress lancé en 1935, et incorporé un dôme de verre pour la cabine.


Les Futurliner sont dispersés dans le pays, revendus et leurs tracent se perdent.


Aujourd’hui, sept des douze Futurliner post-1953 sont répertoriés et tous ont fait l’objet de restauration minutieuse, il faut dire que chaque exemplaire est estimé entre 3 et 5 millions de dollars !




Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0