• COCKPIT

Harley J. Earl : le pionnier du design automobile en Amérique

Mis à jour : 19 sept. 2019

Son nom vous dit peut être rien, mais c'est réalisation vous le diront surement, que se soit pas son style que de ses techniques de réalisations. Harley Earl est considérée comme l'une des trois personnalités les plus importantes de l'histoire de l'industrie automobile américaine (Henry Ford et Alfred Sloan, directeur général de GM, sont les deux autres). Nous allons vous raconter le parcours de celui qui a révolutionné le design automobile en Amérique.


Si Henry Ford à commencé l'histoire de l'automobile américaine dans la morosité avec son noir sur la Ford T et de son process industriel, Harley J. Earl, un homme haut en couleur, lui donnera ses lettres de noblesses en la rendant attrayante par sa beauté et sa passion.


Harley J. Earl est né en 1893, il rentre à la General Motors Corporation en 1925 en tant que designer quand la General Motors Corporation projeta de commencer à fabriquer une voiture appelée LaSalle. Il serait vendu par les concessionnaires Cadillac, mais à un prix légèrement inférieur à celui de la Cadillac la moins chère. Larry Fisher, directeur général de Cadillac, cherchait un concepteur et a trouvé son homme dans l'atelier de carrosserie personnalisé du concessionnaire Cadillac de Los Angeles: Harley Earl, fils d'un carrossier hollywoodien, qui a commencé à fabriquer des véhicules tirés par des chevaux avant de passer aux carrosseries d'automobiles en 1908. Earl, au début de la trentaine, avait acquis la réputation de construire des autos uniques pour les riches stars du cinéma hollywoodien.  Hollywood commençait tout juste à définir les tendances en matière de mode et de style. Sa voiture pour la vedette de cow-boy Tom Mix, par exemple, a été peinte avec des étoiles portant le logo «TM» de Mix et une selle en cuir sur le toit. Sa voiture pour le comédien Fatty Arbuckle, bien que beaucoup plus sobre et élégante, coûtait à Arbuckle un montant incroyable de 28 000 $, à un moment où un nouveau modèle Ford T se vendait à moins de 300 $. Ce fut sa première création industrielle.


Il fut ensuite de nombreuse réalisation stylistique qui ont donné un autre regard sur l'automobile telle que les longs ailerons des années 50. Son influence à était tel qu'il dépasse le cadre stricte du design. Avant de construire le produit final, Earl réalisait des maquettes grandeur nature de ses véhicules en utilisant de la pâte à modeler, il fut le créateur de cette technique dans le monde du design automobile, avant lui le maquette étaient faites avec de avec la tôle ou avec due bois, l'argile était plus rapide et plus facile à travailler. Par exemple, si Earl n’était pas content de la forme d’une porte qu’il avait fabriquée, au lieu de passer des heures à en fabriquer une nouvelle en bois ou à en marteler une à la main, elle n’a plus qu’à ajouter un peu plus d'argile ou gratter un peu, répétant le processus aussi souvent que nécessaire jusqu'à ce qu'il obtienne exactement le look qu'il voulait. La facilité d'utilisation de l'argile a permis à Earl d'être très ambitieux et créatif dans ses conceptions et, ce qui est tout aussi important, de penser à la voiture comme à une seule unité intégrée.

À son arrivée à Détroit, Earl conçut quatre versions différentes de La Salle: un coupé, un roadster, une berline et une voiture de tourisme. Il a beaucoup emprunté à l'Hispano-Suiza, une voiture de luxe européenne populaire de l'époque, puis a mis en œuvre ce qui allait devenir un principe de conception qui durerait toute une vie: des voitures plus longues et plus basses semblaient plus attrayantes à l'œil que des voitures plus courtes avec des lignes de toit élevées.



Ce que retiendra aussi l'histoire de Earl, c'est qu'il a créé le marketing automobile tel que nous le connaissons aujourd'hui aux États-Unis avec des changements de style tous les trois ans. Les consommateurs étaient impatients d'échanger leur vieille voiture pour obtenir le dernier style. Il créa l'obsolésance programmé !

Il a également introduit la peinture au chrome en plus de l'utilisation de la pâte modeler pour la conception de ses modèles.

Il a créé chez GM la section Art et Couleur, ce qui booster les ventes et donner de la joie au Dirigeant de GM qui espéraient dépasser les ventes de Ford qui était toujours resté au Noir. C'était d'ailleurs la raison de l'embauche de Earl.

LES DEMOISELLES DU DESIGN DE GM


"Je pense que l'avenir des femmes qualifiées en matière de design automobile est pratiquement illimité. En fait, je pense que dans trois ou quatre ans, les femmes concevront des automobiles entières."


Harley Earl avait une longueur d'avance sur la notion de diversité sur le lieu de travail. En fait, il a constitué la première équipe de conception entièrement féminine dans l'industrie américaine du milieu du siècle et a bénéficié du soutien indéfectible de la haute direction de GM à chaque étape du processus. Quatre des concepteurs ont en fait été victimes de la filiale de GM, Frigidaire, où ils avaient travaillé sur le concept de la cuisine de demain.





Il construit un prototype unique prédisant une tendance stylistique du futur (premier concept car a assumé ce rôle en 1939, la Buick Y-Job), telle que la dérive ou un toit complètement en train de disparaître, et découvre ce qui excite le public, puis adapte avec ce que le public a fait lors du dévoilement du concept car. Il créerait ces voitures de rêve et les dévoilerait lors d'une tournée itinérante (avec des défileuses aux longues jambes), appelée Motoramas, qui se déroulerait dans des villes à travers le pays.


De 1930 à 1968, Fisher Body et Earl ont mené une recherche de talents, encourageant les garçons et les adolescents à développer leurs propres croquis et conceptions de véhicules. La réponse fut écrasante: rien qu'en 1930, il y avait plus de 145 000 entrées et plus de 50 000 dollars en récompenses (environ 734 000 dollars aujourd'hui) ont été distribués. Au début des années 1960, le concours avait une taille comparable à celle des scouts: de futurs designers créaient des croquis, des maquettes en terre cuite et d’autres répétitions de leurs idées.


Ensuite, il piloterait lui-même les voitures d'exposition après leur carrière, comme le million de dollars LeSabre. Parfois, il (même!) Donnait même une voiture d'exposition à un ami ou une fois à une femme d'affaires nommée Marie «The body» MacDonald (je me demande ce que sa femme a pensé de ce cadeau…?)



Cependant, l'homme est décris comme un autocrate autoritaire, ce qui expliquerai qu'au file des années il perdit de l'emprise sur la société au dépendant de son subordonné Chuck Jordan. Il prendra sa retraite en 1959 et décédera en 1969, par contre ses réalisations resteront gravées à jamais comme les Corvette ...


et de la Cadillac Eldorado.


INNOVATIONS DE CONCEPTION

Voici une liste partielle de certaines des innovations qui font partie de l'héritage Harley Earl, des choses que nous prenons pour acquis pour les véhicules d'aujourd'hui :

  • Élimination des marchepieds

  • Moulure de carrosserie chromée, cadres de fenêtre, moulures

  • Ailes et pare-chocs profilés et affleurants

  • Phares montés sur les ailes avant

  • Bouton d'avertisseur sonore au volant

  • Poignées de porte affleurantes

  • Ordinateur de bord (dans les concept cars)

  • Radar embarqué pour éviter les collisions (dans les concept cars)

  • Changements de style annuels et "obsolescence dynamique"

  • Grilles et fascia distincts pour différencier les marques et les modèles

  • Corps plus large et plus bas et centre de gravité plus bas

  • Sièges chauffants

  • Vitres électriques

  • Entrée sans clé

  • Tachymètre à aiguille

  • Tableau de bord complet et intégré

  • Autoradio intégré et haut-parleurs

  • Lunette arrière profilée et pare-brise enveloppant

  • Bouchon de remplissage caché

  • Pneu de secours caché

  • Conception intégrale du coffre et du toit

  • Pare-soleil intérieurs

  • Mannequins de test de collision

  • Feux de stationnement et clignotants intégrés

____________________


Si vous voulez savoir plus sur la vie de Harley J. Earl, je vous recommande le livre : "FINS" Harley Earl, l'ascension de General Motors et les Glory Days de Detroit par William Knoedelseder



Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0