Les Renault 4cv aux 24 h. du Mans 1951

Les 24 Heures du Mans 1951 sont la 19e édition de l'épreuve et se déroulent les 23 et 24 juin 1951 sur le circuit de la Sarthe. C'est la seconde fois que des 4CV participent au Mans, mais la 1è fois en Team Renault Officielle, et elles participeront jusqu'en 1953.


Renault s’est alignée avec cinq 4CV R1063, un sixième exemplaire est inscrit à titre privé par la société Satecmo qui produit des boites de vitesses. Sur les 6, 3 ont terminées l'épreuve. La première des 4cv s'est classée 23é au général sur 60 avec 189 tours et classe à la moyenne de 111,156 km/h se classant 1er de sa catégorie, alors que le vainqueur de l'épreuve l'a emporté avec 267 tours sur Jaguar XK120-C.

Les 4CV aux coudes avec la Jaguar XK120 C vainqueur du Mans 1951

Les voitures sont préparées au service 153, l’atelier des essais spéciaux qui doit aussi s’occuper des autres productions de la Régie, la Frégate ou les expéditions Paris/le Cap par exemple, ce qui pose des problèmes d’effectifs et de budget. Un service course est alors créé, le service 833. Il est dirigé à partir du 1er août 1951 par Fr Landon qui gère toute l’organisation, les déplacements, hébergements, budget…

La 1063, dérivée de la 4 CV de série constitue la première version sportive dérivée d’un modèle populaire Renault, elle ouvre la voie aux Dauphines Gordini, 1093 et autres R 8S et Gordini. Trente exemplaires sont immédiatement fabriqués, puis d’autres en plusieurs étapes pour atteindre le total de quatre-vingts qui sont livrées à des pilotes triés sur le volet. Ensuite, un kit spécial 1063 fourni par la SAPAR permet de modifier une 4 CV de série, de la transformer en voiture de course et de l’homologuer. Une centaine de pièces différentes sont cataloguées pour le grand bonheur des aspirants champions.


Les modifications


Le moteur — le taux de compression passe à 9,5, un ou deux carburateurs Solex double corps et tubulures d’admissions et d’échappements sp