Le premier moteur V8 dans une automobile - 1903



Avant même que la marque de voiture de Luxe Américaine Cadillac propose un moteur de V8 sur ses voitures en 1915 et Ford en 1932 avec ses prix réduits qui vont démocratiser le V8 dans le monde (ce fut un des plus grands défis de Henry Ford et aussi le moteur V8 le moins cher au monde), c'est le Français Clément Ader qui l'installe sur un châssis qu'il engage dans la course Paris-Madrid de 1903. En 1905, Alexandre Darracq présente une voiture à moteur V8 de 24 CV, Puis un autre Français, Alexandre Darracq, se fit remarquer en 1905 avec une voiture à moteur V8 taillée pour les records avec un châssis nu sans freins à l’avant, qui offrait deux places assises et l’absence totale de carrosserie laissait à l’air libre le gros moteur V8 surmonté de son réservoir d’essence en forme d’obus. Enfin, c'est De Dion-Bouton qui présente un modèle V8 qui est fabriqué en petite série à partir de 1910 ; c'est un moteur de 6, 1 litres de cylindrée qui est ensuite réalésé à 7 litres, 7, 8 litres et même 14, 7 litres.


Un moteur V8 est un moteur à explosion comportant 8 cylindres disposés en deux rangées de 4 cylindres positionnées en V au dessus du vilebrequin.

Les Avantages du moteur V8


Le V8 procure trois avantages : il est aussi presque aussi compact qu'un moteur à 4 cylindres en ligne, il est légèrement plus léger qu'un moteur à 6 cylindres en ligne du fait d'un vilebrequin court et il offre un couple important dès les bas régimes (ce qui favorise le démarrage et les reprises d'une voiture lourde). Grâce à un prix du carburant particulièrement faible, les constructeurs américains s'en sont servis pour motoriser des voitures encore plus grandes et plus lourdes équipées de nombreux accessoires électriques nécessitant une puissance importante que seul un gros moteur V8 peut procurer à bon compte tout en conservant un régime de rotation peu élevé, gage de longévité et bruit réduit.

Les constructeurs de voitures de sport ont aussi rapidement adopté ce type de moteur puissant tout en étant compact.

Les chocs pétroliers des années 1970 ont failli faire disparaître ce type de moteur, mais les ingénieurs ont su trouver des solutions pour en limiter la consommation (grâce à l'électronique qui a permis, entre autres, de concevoir des moteurs à cylindrée modulable dont deux ou quatre cylindres sont déconnectés automatiquement selon la charge).