Les tests de développement de la Porsche 928 sont passés par l'Algerie

Mis à jour : févr. 10


Porsche a de tout temps eut une gamme restreinte. Alors quand Porsche élabore un nouveau modèle, elle met les grands moyens de développement. La 928 étant le parfait exemple, sortie lors du Salon de l'Automobile de Genève de 1977, elle a dû passer par des multiples testes très sévères pour peaufiner le châssis inédit ainsi que les premiers moteurs V8 de la marque. Nom de code du projet « Projekt 928 », après un développement à l'interne qui a demander les moyens les plus modernes de l'époque, pour le modèle qui devait faire oublier l'hégémonie de la 911 sur la marque.


«Les tests environnementaux ne peuvent pas être effectués uniquement dans des laboratoires », explique l'ancien ingénieur de développement et pilote Porsche Peter Falk. «Ils doivent se dérouler dans des conditions réelles, car le client doit pouvoir compter sur son véhicule dans toutes les situations, aussi extrêmes soient-elles.

Les tests à l'extérieur seront aussi exigent et demanderont l'utilisation de ce qu'on appel dans le monde de l'automobile : des mulets (des véhicules de tests qui sont différents que le modèle initial et qui renferme les technologies de celui-ci, en d'autres termes un camouflage pour garder le secret du futur modèle).

Ainsi, des mulets de développement appelés `` V-car '' - qui comprenaient une Mercedes-Benz 350SL R107, une Opel Admiral et trois Audi 100 Coupés, avaient été utilisés pour tester le train de roulement du prototype 928, et cela avait eu lieu dans ces extrêmes. Mais c'est l'arrivée en 1974 du prototype complet 928 «W-car» qui a marqué le début des tests environnementaux du produit final, le prototype W3, techniquement, à l’exception de l’essieu arrière, était presque un véhicule en série, qui sous forme camouflée (avec revêtements en mousse) a été testé en Algérie et sur les routes de l’Allemagne.

`` Le test 928 a été effectué en parallèle avec la 911, pour établir des comparaisons et amener la 928 au même niveau de qualité élevé ''

«La 911 avait le célèbre moteur refroidi par air - une pièce spéciale de cette voiture - mais bien sûr l'unité refroidie par eau de la 928 était nouvelle pour Porsche à l'époque», se souvient Falk. «L'équipe de développement a travaillé avec l'équipe du service client pour construire un régime de tests spécifiques à la 928».


En tant que tel, chaque produit Porsche a dû faire l'objet d'un programme de développement et de tests rigoureux. Au fil des ans, cela était venu pour inclure ceux qui se trouvaient dans des environnements extrêmes, qui complétaient les tests standard effectués sur les routes et les pistes européennes.

`` Au cours de l'été, ceux-ci ont été effectués en Algérie - chaleur extrême jusqu'à 50 degrés Celsius, plus la possibilité d'une vitesse élevée prolongée en raison du faible volume de trafic - et dans les États du sud des États-Unis, où les températures étaient élevées en combinaison avec humidité élevée et moins de vitesse, plus de trafic stop-and-go.

En hiver, les tests ont été menés à des températures allant jusqu'à -40 degrés Celsius sur la neige et la glace dans le nord de la Finlande, de la Suède et du Canada ».

En termes de tests de mise en œuvre et de réparations en cours, l'improvisation était la norme - tout comme les courts métrages. La 928 surf sur le sable dans le désert algérien en 1977. Les installations de l'équipage étaient basiques et les exigences imposées aux hommes et aux véhicules étaient extrêmes.

`` Le test 928 a été effectué en parallèle avec la 911, pour établir des comparaisons et amener la 928 au même niveau de qualité élevé ''.

Tout cela semble si simple, mais certaines statistiques démontrent les efforts déployés par l'équipe du projet pour y parvenir: 19 bancs d'essai expérimentaux et voitures prototypes construits, six voitures d'essai de collision construites, environ 600 000 milles réels parcourus sur les pistes d'essai de Weissach et Ehra, et toutes les autres revêtements routiers dans tous les environnements, ainsi que sur les dynamomètres de châssis.

`` En tant que développeur et faisant partie du projet, je savais que nous avions développé un véhicule exceptionnel, qui n'avait peut-être pas le caractère sportif d'une 911, mais qui représentait une excellente voiture, confortable et rapide pour voyager - c'est toujours le cas de la Porsche 928 aujourd'hui en tant que voiture classique.

Photos : Archives de Porsche

Porsche a entrepris quatre expéditions en Algérie pendant le développement de la 928, en combinant des véhicules d'essai roulant et des prototypes. Ici, ces derniers sont testés en conjonction avec la 911 et d'autres voitures de référence.


0 commentaire