• COCKPIT

Sortie 7 | Road Trip Sourour de l'Ouest

À la veille du départ officiel du road trip, une étoile est née, elle s'appelle Sourour et sa venue a égaillée aussi bien sa famille que les participants du road trip.

C'est donc sous une belle étoile que les organisateurs ont pris la route, en ce jeudi 19 décembre 2019, à partir d'Alger pour rallier : Oran, Sidi Bel Abbès et Tlemcen.

L'itinéraire d'origine étant légèrement modifié sur sa fin, en raison d'imprévus, c'est aussi ça qui fait le charme de ce genre de sorties.


Jour 1 : Oran | Tlemcen

Rendez-vous étant donné aux participants à midi sous l’hôtel Le Méridien. Les convois sont venus d'Alger, Relizane, Tlemcen et Oran.



Après s'être attablé sur un des restaurants de la corniche, on est monté au sommet de Santa Cruz pour visiter le panorama des lieux. Un paysage périphérique nous attendait. En haut de la montagne de l'Aïdour on y retrouve un fort érigé par les espagnols (qui avaient envahi et fait tomber l'Empire byzantin en 1453), entre 1577 et 1604 composé de murs épais de plus de deux kilomètres et demi, surmonté par de fortes tours espacées entre eux, avec un château central où le gouverneur espagnol a établi sa résidence. En contrebas du fort de Santa-Cruz, qui signifie Sainte Croix, s'érige la cathédrale de Notre Dame de Santa-Cruz, alors qu'à son sommet on y retrouve une mosquée.

Au couché du soleil, descente sur la ville pour une ballade nocturne et direction le nouveau Mall Es Senia pour un meeting avec nos amis Oranais. BMW et Audi aussi au RDV, cependant des voitures hors meeting ont fait grincer des pneus et abîmer le beau revêtement du parking, COCKPIT remercie au passage le professionnalisme des responsables du parking qui ont su faire la différence, après discussion, entre les perturbateurs et les membres du meeting.


23H, après s’être restauré au sein du Mall Es Senia (qu'on invite à visiter), direction Tlemcen pour le groupe des couches tôt et Sidi Bel Abbés pour le groupe des couches tard. Malheureusement pour le groupe de Sidi Bel Abbès, petite surchauffe sur l'une des voitures du convoi et arrêt sur l'autoroute au milieu de nul part. c'est le premier imprévu du road trip, mais la solidarité des Cockpistes n'ayant d'égal, ce moment fut plutôt une aventure agréable. Exit Sidi Bel Abbès, direction Tlemcen en formation sur l'autoroute en vitesse réduite. Arrivée à notre hôtel à 4h du mat et nullement fatigué, contrairement au groupe de Tlemcen qui ont pris d'assaut les lits de l'hôtel, le groupe des couches tard, est parti faire une partie de domino.



Jour 2 | Tlemcen


Le levé étant plus dure pour ces derniers, après un petit café, direction les cascades d'El-Ourit se trouvant à 7 km de Tlemcen. Des cascades restées à sec pendant 40 ans, dû au barrage, ont réapparues en 2009.  On peut aussi y apercevoir le pont ferroviaire Eiffel qui a  été construit par Gustave Eiffel au 19ème siècle, et dans la même architecture de la Tour Eiffel de Paris. Un pont métallique qui enjambe le torrent des cascades, C'est par là, dominant ce grandiose et luxuriant panorama,(Un canyon impressionnant et majestueux, encadré par de très hautes montagnes ,du côté Est  le Djebel Chaouiter, de 1.163 m d'attitude, du côté Ouest par le Djebel Hanaf, de 1.208 m d'altitude), que passe le train de Bel-Abbès. Un ravin très profond est creusé dans la dolomie, roche calcaire laissant des escarpements roses et certains rouges. Sept «gueltas» sont formées en étages et donnent des cascades grâce aux eaux de sources et le trop-plein du barrage d'El-Mefrouch, situé en amont.

Escale magique, mais au moment du départ pour notre seconde escale de la journée, à savoir les grottes Ain Beni Add, on apprend que celles-ci sont fermés à cause de non paiement de leur quittance d'électricité. Des grottes découvertes par les berbères il y a quelques 65 000 ans et dont l'entrée culmine à 1 200 mètres d'altitudes, elles s’étalent sur 700 m, avec une profondeur atteignant 57 m. La grotte principale ouverte au public comportent une galerie de plusieurs salles bien aménagées et disposent d’un éclairage naturel suffisant. Le visiteur a tout le loisir de remarquer l’extrême élégance des dessins naturels, fruits des mélanges entre stalactites et stalagmites. Ce n'est que partie remise.


On décide donc, de remplacer cette escale par la visite du vieux Tlemcen et de deux visites guidées du Palais El Mechouar qui est un complexe palatial royal Zianide construit 1248 et de la mosquée d'El-Méchouar construite en 1317.


Après ces moments cultures, on monte à 800 mètres d’altitude pour un pique-nique dans la forêt et assister aux talents équestres de nos Cockpistes.

On finit par la visite du plateau de Lala Sitti pour un nouveau panorama époustouflant sur toute la région.

Le temps se faisant préssant, on laisse pour une prochaine fois l'étape de Mostaganem. Chacun reprend la direction de sa maison, un groupe de Cockpistes passera une nuit supplémentaire sur Oran histoire de faire durer le plaisir et les aventures.



Bilan organisateur : 3 villes, 1 200km, 100% de plaisir et infiniment de plaisir.

Prochain rendez-vous, début 2020 pour le Road Trip de l'Est.


On tient à remercier toutes les personnes qui nous ont accueillis chaleureusement, ce qui ont aider à la réalisation de ce Road Trip Cockpit, ainsi que les Z'hommes de l'ombre.

Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0