The Ford Torino King Cobra: la Ford la plus rapide qui n’a jamais été à son époque

Mis à jour : févr. 26

Dans n’importe quel débat avec les fans de Mopar - ou tout simplement les haineux Ford - beaucoup d’entre eux font souvent parler de NASCAR, avec un point populaire étant la façon dont le règne de la Ford Talladega a été mis à l’arrêt hurlant par les voitures aero ultime, la Dodge Daytona et le Plymouth Superbird. Mais pour la saison de course 1971, Ford avait un plan pour récupérer son trône sous la forme The King Cobra. Il a été spécialement conçu pour abattre le Daytona et le Superbird, si jamais il a effectivement fait à la piste.


En effet, à partir de 1969 et tout au long de 1970, Ford Torino Talledega a été dominante, et la liste des conducteurs 1969 inclus Richard Petty, après avoir changé de Plymouth. Au milieu de 1969, Ford avait remporté onze courses d’affilée. Mais Dodge a lancé la Daytona à la fin de la saison 1969, mettant ainsi fin à la domination de Ford et Mercury. Plymouth a fait ses débuts le Superbird pour '70, qui non seulement fait équipe avec le Daytona pour humilier davantage Ford, il a finalement attiré Petty retour à la marque.

En réponse à la puissance de Mopar, Ford se bouscula pour trouver une solution et rassembla une équipe dirigée par Larry Shinoda et composée de Jacques Passino, Ed Hall, Bill Shannon et Dick Petit. Leur mission était simple : construire une voiture de 200 mi/h qui peut battre Dodge et Plymouth. Ils ont pris le nouveau Torino 1970, a ajouté un nouveau kit aéro, et l’a nommé le roi Cobra. Contrairement à la Daytona et au Superbird, l’extrémité avant du King Cobra était une seule pièce au lieu d’un cône de nez séparé. Il avait une calandre plus grande nichée en dessous et plus près du sol semblable aux voitures modernes, permettant ainsi à plus d’air de circuler. Le Superbird et Daytona célèbre souffert de problèmes de surchauffe en raison de leurs petites criques.

Ford a gardé le fastback et a choisi de ne pas ajouter un gros spoiler - ou vraiment n’importe quel spoiler du tout - équiper les trois prototypes produits avec un Boss 429, un 429 Super Cobra Jet, et un 429 Cobra Jet. Quand est finalement venu le temps de tester les prototypes sur la piste de Daytona, le King Cobra facilement atteint 200 mph . . . mais il y avait un problème. L’extrémité avant de la voiture aurait fait trop d’appui, et l’absence de spoiler a entraîné une portance arrière dans les virages à grande vitesse. Cela a rendu la conduite incroyablement dangereuse. Il était évident que The King Cobra avait besoin de plus de travail si elle devait rivaliser avec le Superbird et Daytona.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

0