Yamaha Ami, la petite sœur de la Ferrari F40

Réservé exclusivement pour le marché japonais, la Yamaha Ami un Kei-car "keijidōsha*" qui a la particularité de reprendre le design de la Ferrari F40, mais dans les normes des Kei-cars. Le résultat est surprenant, basée sur le châssis la Daihatsu Opti, elle n'est cependant pas motorisée avec le 2,9L V8 Bi-Turbo de 471 chevaux de la F40, mais d'un modeste 660 cc placé en avant avec deux choix de puissance, soit une version DOHC de 12 soupapes du moteur avec 55 chevaux à 7500 rpm ou une version moins puissante avec seulement 42 hp à partir d’un moteur SOHC à 6 soupapes, ce qui largement suffisant pour pour une utilisation urbaine avec une transmission bien étagée. Proposée en 2 couleurs : rouge ou noir.

* Les keijidōsha sont les seules voitures qu'il est possible d'acheter sans justifier la possession d'une place de parking. Ces modèles qui bénéficient de taxes sensiblement allégées représentent environ 40 % des ventes de voitures dans l'Archipel. Pour disposer de ces avantages, ces citadines doivent répondre à quelques contraintes, en particulier en termes de mensurations : la longueur est limitée à 3,40 mètres et la largeur à 1,48 mètre. Quant au moteur, sa cylindrée ne doit pas dépasser 660 cm3, alors que la puissance plafonne à 64 chevaux.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout