top of page
  • Photo du rédacteurCOCKPIT

Ferrari 365 P Berlinetta Speciale '1966

Elle aurait pu tout bouleverser à Maranello, mais le Commendatore n’en voudra pas… Le moteur central, c’est pour la course, et encore…! Sur la route, le V12 doit être devant… Il n’empêche que cette Ferrari 365 P Berlinetta Speciale, concept proposé par Pininfarina sur demande de Fiat, il aurait pu changer les choses. Histoire…



Nous sommes en 65 année où la plupart d’entre nous n’étions même pas encore à l’état de têtard dans les bourses paternelles. Il n’empêche que Sergio Pininfarina, le fils de… son père Battista « Pinin » Farina, propose à Enzo une série de concepts. Tous sont basés sur une architecture à moteur centrale. Il faut dire que depuis quelques mois, des rumeurs circulent comme quoi à Sant’Agata Bolognese. Mais voilà, à Maranello, ce n’est pas la même chanson… car celui qu’il faut convaincre, c’est le Commendatore, Enzo Ferrari, dont le caractère est loin d’être simple !

Pour lui, les choses ne sont pas compliquées… Un moteur en position centrale arrière, c’est pour la course. L’architecture n’a rien de « logique » pour une sportive routière car, comme il répète sans cesse, « le cheval tire sa carriole » et non l’inverse. Le Commendatore pense qu’un moteur central offre un comportement trop délicat pour confier la voiture à un pilote amateur. Donc pour la course, oui, pour la route, non ! Et quand Enzo dit non, c’est non !

0 commentaire