Les Chevaux dans les voitures : qu'est ce que c'est ?

On parle souvent en voiture de chevaux dans le moteur, et pourtant il y en aucun, je parle de l'animal évidement mais il en existe deux races … euh pardon deux types de chevaux à ne pas confondre, le Cheval fiscal et le Cheval vapeur. On vous démystifie tout ici.


Chevaux fiscaux, chevaux-vapeur...
Lorsque les moteurs à vapeur ont commencé à remplacer les chevaux, leur puissance a été exprimée en horsepowers ou en chevaux-vapeur. L'habitude perdure, et nous conservons les hp et les chevaux-vapeur, auxquels se sont ajoutés le watt électrique, les chevaux fiscaux (CV, une valeur administrative) et même, pour les automobiles, les chevaux SAE et les chevaux DIN... Alors qu'il suffirait que tout le monde compte en watts !


Le Cheval fiscal


Le cheval fiscal, noté CV, vient du droit fiscal et sert à l'établissement des certificats d'immatriculation (carte grise). C'est une unité d'évaluation arbitraire de la puissance d'un moteur pour le calcul de la taxe, mais sans valeur physique contrairement au cheval-vapeur, noté CH, qui servait de comparaison entre un cheval tirant une charge utile et une machine à moteur à vapeur.

La puissance fiscale ou la puissance fiscale était un des premiers systèmes de calcul des taux d’imposition des automobiles dans certains pays européens tels que la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Allemagne, la France et l’Italie.


Depuis 1998, le calcul de la puissance fiscale d'une voiture se calcule comme suit : (CO2/45) + (P/40)1.6. Elle est également appelée puissance administrative ou cheval fiscal. Les termes du calcul se décomposent ainsi : CO2 correspond à l'émission en dioxyde de carbone de votre véhicule en grammes par kilomètre (g/km).