Les Chevaux dans les voitures : qu'est ce que c'est ?

On parle souvent en voiture de chevaux dans le moteur, et pourtant il y en aucun, je parle de l'animal évidement mais il en existe deux races … euh pardon deux types de chevaux à ne pas confondre, le Cheval fiscal et le Cheval vapeur. On vous démystifie tout ici.


Chevaux fiscaux, chevaux-vapeur...
Lorsque les moteurs à vapeur ont commencé à remplacer les chevaux, leur puissance a été exprimée en horsepowers ou en chevaux-vapeur. L'habitude perdure, et nous conservons les hp et les chevaux-vapeur, auxquels se sont ajoutés le watt électrique, les chevaux fiscaux (CV, une valeur administrative) et même, pour les automobiles, les chevaux SAE et les chevaux DIN... Alors qu'il suffirait que tout le monde compte en watts !


Le Cheval fiscal


Le cheval fiscal, noté CV, vient du droit fiscal et sert à l'établissement des certificats d'immatriculation (carte grise). C'est une unité d'évaluation arbitraire de la puissance d'un moteur pour le calcul de la taxe, mais sans valeur physique contrairement au cheval-vapeur, noté CH, qui servait de comparaison entre un cheval tirant une charge utile et une machine à moteur à vapeur.

La puissance fiscale ou la puissance fiscale était un des premiers systèmes de calcul des taux d’imposition des automobiles dans certains pays européens tels que la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Allemagne, la France et l’Italie.


Depuis 1998, le calcul de la puissance fiscale d'une voiture se calcule comme suit : (CO2/45) + (P/40)1.6. Elle est également appelée puissance administrative ou cheval fiscal. Les termes du calcul se décomposent ainsi : CO2 correspond à l'émission en dioxyde de carbone de votre véhicule en grammes par kilomètre (g/km).


Pour mieux comprendre cette formule, je vais la décomposer étape par étape afin que vous puissiez le reproduire facilement avec un autre exemple. Si cette opération reste simple pour celui qui est un tant soit peu familier des mathématiques, d'autres n'ont pas cette facilité. Voici donc une décomposition étape par étape.

J'ai une voiture de 231 chevaux en automatique qui émet 197 g/km de Co2

Puissance fiscale = ( 197 / 45 ) + ( (231 * 0,736) / 40 ) ^ 1.6

Puissance fiscale (info : j'arrondis les nombres à 2 chiffres après la virgule) = ( 4.38 ) + ( (170,02) / 40) ^ 1.6

Puissance fiscale= 4.38 + 4.25 ^1.6

Puissance fiscale = 4.38 + 10.13

Puissance fiscale = 14.51

Arrondi à la valeur la plus proche on arrive à 15 chevaux fiscaux.


Comme vous l'avez compris, la puissance ajuste plus ou moins le nombre de chevaux fiscaux. Cependant, les rejets de Co2 ne sont pas liés uniquement à la puissance du moteur, mais aussi à la masse du véhicule. En effet, un même moteur ne consomme pas pareil selon qu'il est dans une compacte ou dans un monospace, les rejets seront donc différents d'un véhicule à l'autre même si le moteur est identique (la facture sera donc plus lourde en assurance et carte grise pour un véhicule plus lourd). Autre facteur, la transmission : selon qu'elle soit manuelle ou automatique, les rejets seront encore une fois différents. C'est d'ailleurs pour cela qu'en général, une voiture automatique a un cheval supplémentaire par rapport au même modèle en boîte manuelle.


En Algérie, les chevaux fiscaux sert entre autre : à définir le taux douanier, les tarifs d'assurance et la vignette




Le Cheval vapeur


Le cheval vapeur est une unité de puissance ne faisant pas partie du Système International d'unités, qui exprime une équivalence entre la puissance fournie par un cheval tirant une charge et celle fournie par une machine de propulsion à vapeur ou à combustion. Le cheval était, du fait de son utilisation massive, la référence de puissance des attelages avant l'avènement de la propulsion mécanique.

ch pour le cheval-vapeur ; il ne faut pas la confondre avec la notation CV du cheval fiscal ;hp (horsepower) pour le cheval-vapeur anglais


Le cheval-vapeur électrique

Le cheval-vapeur électrique européen est défini comme valant

1 ch = 735,5 W,

tandis que le cheval-vapeur électrique britannique vaut par heure sous une atmosphère normale. La valeur exacte dépend de la chaleur d'évaporation utilisée, mais la plus fréquente est 970,3 BTUIT/LB, ce qui donne :

1 hp = 746 W.

Le cheval-vapeur de chaudière

Les États Unis d'Amérique ont un « cheval-vapeur de chaudière » (boiler horsepower) défini comme étant la puissance requise pour faire évaporer 34,5 lb (livre impériale britannique) d'eau à 100 °C (212 °F) par heure sous une atmosphére normale. La valeur exacte dépend de la chaleur d'évaporation utilisée, mais la plus fréquente est 970,3 BTUIT/LB, ce qui donne :

P ~ 9 810 W (soit un peu plus de 13 ch).

Le boiler horsepower a été utilisé depuis 1876 pour mesurer la puissance des machines à vapeur et n'est plus utilisé de nos jours.

À la fin du XVIIIe siècle, les chevaux étaient le moyen le plus utilisé pour déplacer des charges et servaient aussi à actionner des machines, par exemple pour remonter l'eau des puits. Avec l'invention de la machine à vapeur, il a fallu établir une conversion entre la puissance de ce moteur et celle que l'on peut obtenir d'un cheval. Le but était, par exemple, de répondre à ce genre de question : quelle puissance doit avoir une machine à vapeur pour remplacer un cheval extrayant l'eau d'un puits ?

James Watt et le horsepower

Le grand savant britannique James Watt s'est, comme d'autres avant lui, attaqué à ce problème et il lui a trouvé une solution. Il a pris comme référence la puissance nécessaire à un cheval pour faire tourner un moulin à grain et a utilisé les unités de son pays : les livres (lb en anglais), les pieds (feet, ou ft) et les secondes. Ainsi naquit le « horsepower ».


Valeur d'un horsepower

L'unité de puissance est, plus tard, devenue le watt (W). Celui-ci est défini dans le SI (système international) comme valant un newtone.mètre par seconde.

Un « horsepower », ou hp, vaut 745,699.872 watts.




Le fardier (servant à transporter de lourdes charges) est le premier véhicule automobile à moteur à vapeur. Il a été réalisé en 1771 par l’ingénieur militaire Nicolas-Joseph Cugnot (ici, le deuxième modèle, avec sa taille définitive, conservé au musée des Arts et métiers, à Paris). Au cours du siècle suivant, la généralisation des machines à vapeur, remplaçant peu à peu les chevaux, a conduit à adopter une unité de puissance plus parlante que le watt du SI (système international d’unités) : le « cheval ».


Valeur d'un cheval-vapeur

Le reste du monde, utilisant le système métrique, a défini le « cheval vapeur » comme la puissance développée par un cheval pour remonter de 1 m une masse de 75 kg en 1 s. Une masse de 1 kg pèse 9,81 newtons, car la valeur du newton est donnée par l'accélération de la pesanteur (due à la gravité terrestre) et vaut, par convention (c'est une moyenne), 9,81 m/s/s.

Un cheval-vapeur du système métrique, ou cheval, vaut donc 1 s x 75 kg x 9,81 m/s/s, soit 735,498.75 W.





Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0