Les premières voitures artisanales fabriquées en Algérie

Mis à jour : août 6

Si l'Algérie n'a jamais vraiment développer une activité automobile industrielle, elle a connue cependant quelques réalisations artisanales. On vous présente quelques unes d'entre elles.


L'Hirondelle

En 1957, un pied noir fabrique entièrement à la main un exemplaire dans son garage de mécanique de Bab El Oued une voiture qu'il dénommera Hirondelle, 2 places, vitesse maxi 100km-h. Peut être la 1ère voiture fabriquée en Algérie.


La Barquette

Construite à Alger dans les années fin 50' à Alger sur base de Dauphine Gordini. Cette étonnante barquette a couru aux mains de M. Decorbez. Achetée en 1993 et restaurée entièrement en 1994 par les Ets Decombas (rouge avec intérieur cuir marron clair) elle a ensuite été revendue dans le département de la Loire en France. Depuis nous avons perdu sa trace.


La SIM-CACHIA

La SIM-CACHIA prototype roulant de 1959 créer par les frères Cachia d'Alger. Deux de travail pour la réaliser à leur garage Chemin Blaise Pascal d'Alger. Totalement en aluminium façonné à la main et pèse que 590kg. Moteur de l'Arrone de 300cv, vitesse maxi 160km/h à 6200 tours. Boite de vitesse 4 rapports et embrayage hydraulique. Ce véhicule participera à la course de côte de Bouzaréah en 1959.



La voiture Treuil Farman

C'est plus une modification qu'une fabrication, mais le système ajouté reste original et ingénieux, le véhicule a été transformé à Constantine en 1940.


Vaisseau du Désert

Prototype fait par l'Anglais Christian Bischoff en 1932 surnommé le "Vaisseau du Désert'' est un véhicule de 40 m de long et 13.5 m de long, roues de 12 m. pouvant transporter 150 voyageur, en réalité c est un paquebot sur roues pour traverser le Sahara. Malheureusement, il n'a jamais vu le jour.


La Mina 4

Au lendemain du 23 septembre 1967, jour de sa présentation, le journal El Moudjahid écrit à sa Une : «Voici la première voiture algérienne», et reprend ensuite la déclaration du secrétaire général de l'UGTA, lors de la présentation du prototype: «la Mina 4 est une victoire des travailleurs de l'Autogestion».

La Mina 4 est un concept de modèle tous terrains (4X4), d'une puissance fiscale de 5 Cv avec une charge utile de 300 kg. Un prototype unique a été construit par un carrossier algérien, El Mokrani. C'est l'oeuvre de 8 techniciens algériens.


La Galboisienne

En 2016, Mohammad Yasaad artisan soudeur très talentueux, originaire de la La ville de El Anasser dans la wilaya Bordj-Bou-Arreridj, connu par son amour de sa ville depuis son plus jeune âge, à fabriqué avec ses propres moyens une voiture dont il à désigné lui même.


Voiture électrique

Oussama Touaba chercheur au Centre de Développement des Énergies Renouvelables (CDER) et il a inventé, en 2017, une voiture électrique 100% algérienne. Longue de 2,5 mètre et d'une carrosserie tout en aluminium, elle est légère et maniable avec un poids de 200Kg. La voiture est équipée de deux moteurs d’une puissance de 1,2 kilowatts (équivalent à 1,7 chevaux) avec une vitesse de pointe de 40km/h.


Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0