Le O.B.D. se trouvait déjà sur les VW Coccinelle de 1971

Un des accessoire moderne de diagnostique de la voiture, et la prise OBD (On-Board Diagnostics) qui permet de connecter votre voiture à un programme qui détecte les pannes. Cette invention à été officialisée en 1985, avant de voir l'apparition de OBDII devenir obligatoire en 1996. Puis on a vu venir le E-OBD, qui est la version européenne de ce système pour les voiture essence en 2002 et pour le diesel en 2005. On reviendra prochainement dans un article sur le fonctionnement de ce système. Mais savez vous qu'avant toute cette histoire, la petite Coccinelle de VW avait déjà sa propre prise de diagnostique ? Voilà son histoire :


La prise de diagnostic VW a été introduite au milieu de l'année 1971 sur les voitures de type 1, 2, 3 et 4. Elle était connectée à divers points électriques de la voiture, ce qui était censé de permettre à un ordinateur chez le concessionnaire VW de diagnostiquer les performances ou le dysfonctionnement de certaines caractéristiques du moteur / électriques.

De nombreuses modifications ont été apportées au cours des quelques années d'existence de la fiche.

Voici les premiers éléments surveillés:

  • Feux arrière: (arrière, frein, virage) La connexion du feu arrière a été supprimée plus tard.

  • Désembuage de lunette arrière.

  • État de la batterie et circuit de charge.

  • Compression du moteur.

  • Calendrier d'allumage.


La prise de diagnostic avait 24 broches de câblage, disposées en quatre rangées horizontales de six broches chacune.


Pour ce qui veulent lire les détails de la prise de diagnostique, les voilà :

Il y avait des numéros 1-6 dans la rangée du bas, de gauche à droite, puis 7-12, puis 13-18, puis 19-24 sur la rangée du haut (de gauche à droite). En outre, il y avait quatre connexions supplémentaires dans le centre, avec les conventions de numérotation standard des terminaux VW de 15, 50, + et 31.

Les broches 9, 10, 11 et 12 sont connectées à la queue, aux clignotants et au câblage des feux stop. L'ordinateur pouvait seulement dire si la tension atteignait ces lumières, pas si la lampe était grillée ou non. De même, la connexion au relais de dégivrage de la lunette arrière (broche 5) ne disait que si le relais fournissait de l'énergie à l'élément chauffant.

Divers contrôles pourraient être effectués sur le circuit de la batterie. La tension en circuit ouvert a été mesurée de la broche 31 à la broche +. Moteur tournant, la tension de charge peut être mesurée. Il était également possible d'appliquer des courants de charge externes tout en observant la tension de la batterie.


Au début de 1972, un petit transformateur d'impulsions a été ajouté au fil de la bougie d'allumage n ° 1 et a produit un signal lorsque la bougie n ° 1 a tiré. Ce signal a été envoyé aux broches 19 et 20. Le transformateur était essentiellement un anneau qui s'adaptait autour de l'extérieur du fil de la bougie. Il n'y avait pas de connexion physique au fil de la prise réelle; le courant traversant le fil de la fiche induit simplement une impulsion de tension dans l'enroulement du transformateur.

À partir de 1974, un capteur a été ajouté derrière le volant pour détecter le PMH.


Le programme de diagnostic a été discrètement abandonné à la fin des années 70 avec l'arrivée des nouveaux VW refroidis à l'eau où on a commencé à utiliser des ordinateurs d'injection de carburant et d'autres systèmes de gestion plus sophistiqués qui n'avaient pas besoin d'un système de diagnostic et d'une prise séparés.

Financièrement, il a eut un coût de production considérable impliqué dans tous les dispositifs spéciaux de câblage et de capteur, sans parler du coût pour les concessionnaires VW pour l'équipement spécial pour les lire. Cela a probablement facilité le travail de l'atelier du concessionnaire, mais il est possible que le programme ait jamais eu un effet significatif sur les ventes.



L'astronaute américain Buzz Aldrin, un des 12 hommes à avoir marché sur la Lune, en a même fait la promotion de ce système, c'est voir l'importance de ce système. On dit même que Buzz Aldrin à travailler sur l'évaluation de ce système, de part ses compétences dans le domaine.


Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

       (+213) 0.23 60 21 68
       cockpitdz@gmail.com 

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

0