• COCKPIT

Porsche Typ 597 Jagdwagen: Le premier Tout-Terrain de la marque



En 1953, en pleine guerre froide, face à la menace soviétique, les alliés autorisent la remilitarisation progressive de l’Allemagne de l’Ouest. La nouvelle armée allemande lance alors des appels d’offres pour s’équiper. Parmi le matériel attendu par cette nouvelle armée qui allait devenir la « Bundeswehr », on retrouve un petit véhicule qui doit être rapide, agile et léger tout en offrant la plus grande capacité de chargement possible. Le cahier des charges spécifie également qu’il doit être adapté à une utilisation hors route, fiable et facile à entretenir; une sorte de Jeep américaine !

Trois constructeurs allemands répondront à cette avis d'appel d'offre : Auto Union avec le DKW Mungo, Brogward avec le Goliath Typ 34 et Porsche avec Typ 597 Jagdwagen (signifiant “voiture de chasse” en Allemand) et font leurs présentations à Bonn (Allemagne) le 15 janvier 1955. D'autres présentation auront lieu dans les moins suivants pour tester leurs attitudes dans des conditions différentes. La Bundeswehr commandant pour cela à Porsche 6 exemplaires (dès lors assemblés chez Karmann).



Porsche s’inspire alors des Volkswagen Kübelwagen et Schwimwagen développées par Ferdinand Porsche pour la guerre 40-45. Baptisée Porsche 597 « Jagdwagen », soit « voiture de chasse », cet engin pèse 870 kg et peut atteindre 100 km/h sur route.


Porsche va donc lancer le projet 597 (Typ 597) pour répondre à ce besoin d’un véhicule de liaison léger, tout-terrain, amphibie et bon marché. Le bureau d’étude dessine une carrosserie autoportante de type “baignoire” permettant de flotter et qui sera produite par un fidèle sous-traitant de Porsche, Reutter. Les ingénieurs vont aussi concevoir une transmission intégrale permettant au Typ 597 Jagdwagen de franchir des pentes allant jusqu’à 65°. On peut en outre revenir à la simple traction pour circuler sur toute normale. Sur route, elle peut atteindre les 100 km/h grâce à son flat four issu de la 356 de 1,5 litre développant 50 chevaux. Cela peut paraître un peu faiblard mais ce 4×4 ne pèse que 990 kg. Face à lui, la concurrence est rude : Borgward propose via sa marque Goliath le typ 31, tandis qu’Auto-Union propose le DKW Munga. Les essais commencent en janvier 1955 notamment en matière de tout-terrain. La Porsche Typ 597 s’avère performante, et pourrait même être choisie… Mais le DKW Munga s’avère lui aussi redoutable. Auto-Union dispose d’appuis politiques et son produit est beaucoup moins cher que celui de Porsche. En outre, DKW possède un outil industriel à Ingolstadt quand Porsche reste encore un “petit constructeur”.



Enfin de compte, il faudra attendre le 19 janvier 1956 pour qu’une première décision soit prise: DKW reçoit une première commande de 5 000 exemplaires, tandis que Porsche et Goliath obtiennent une petite commande de 50 exemplaires chacun, pour poursuivre les essais. En 1958, la Bundeswehr accorde définitivement le marché à DKW.



Chez Porsche, on savait déjà depuis 1956 que les carottes étaient cuites. Aussi, pour ne pas perdre l’investissement de 1,8 million de Deutschmarks, les équipes tentent d’adapter le Jagdwagen à une utilisation civile. 49 exemplaires supplémentaires seront produits dans cette configuration “loisir”.

Porsche, produira 71 exemplaires de son Typ 597, dont une cinquantaine sont encore existantes, ce qui fait donc du Jagdwagen l’un des modèles Porsche les plus rares.

La plupart de ses propriétaires font désormais partie du club “Porsche Jagdwagen“, qui doit être l’un des plus petits clubs Porsche au monde !



Sa côte actuelle tourne au tour des 230 000 euros.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout