Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

T: (+213) 023 60 21 68
E: cockpitdz@gmail.com

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

  • COCKPIT

Quand Henry Ford exécute le Fordisme à l'extrême

Quand on parle de Henry Ford, tout le monde pense sa citation : « Vous pouvez choisir sa couleur, du moment qu’elle soit noire ! » et du Fordisme, mais on connaît beaucoup moins les anecdotes sur la rationalisation de sa matière première et de son sens de l'économie et des affaires.

Ainsi on va vous parler de comment Henry Ford exploita à l'extrême le bois qu'il avait.

Henry Ford inaugure en 1913 dans son usine de Détroit (U.S.A.) le première chaine de montage de l'industrie. Il y introduit l’organisation scientifique du travail au sein de son entreprise en suivant les principes de l’ingénieur américain F.W.Taylor. Il affine le concept et crée le Fordisme.



Le génie de cette homme est d'être toujours à l'affût des moindres détails et à la recherche constante de solution sur la maximisation d'exploitation des matières. Ainsi sur l'utilisation du bois, l'homme à réussit à mettre en place un circuit d'exploitation inédit. Ainsi, les caisses de bois dans lequel était disposées les boîtes de vitesses fournies par les équipementiers devait correspondre à des dimensions bien précises afin que conditionnement reserve une fois livrées. Les panneaux en bois des ces caisses étaient désossés et les panneaux récupérés servaient de plancher aux Ford T (il utilisait 100 pieds de planche de bois pour les pièces telles que le châssis). Autres bois utilisés pour les Ford de l'époque ; les roues, leur process de fabrication qui étaient réalisés à l'intérieur des usines Ford entrainait des pertes en bois. Il a fait appel à Edward G. Kingsford, un agent immobilier du Michigan, pour lui trouver du bois et faire sa scierie.


Le génie de cette homme est d'être toujours à l'affût des moindres détails et à la recherche constante de solution sur la maximisation d'exploitation des matières. Ainsi sur l'utilisation du bois, l'homme à réussit à mettre en place un circuit d'exploitation inédit. Ainsi, les caisses de bois dans lequel était disposées les boîtes de vitesses fournies par les équipementiers devait correspondre à des dimensions bien précises afin que conditionnement réserve une fois livrées. Les panneaux en bois des ces caisses étaient désossés et les panneaux récupérés servaient de plancher aux Ford T (il utilisait 100 pieds de planche de bois pour les pièces telles que le châssis). Autres bois utilisés pour les Ford de l'époque ; les roues, leur process de fabrication qui étaient réalisés à l'intérieur des usines Ford entrainait des pertes en bois. Il a fait appel à Edward G. Kingsford, un agent immobilier du Michigan, pour lui trouver du bois et faire sa scierie.e, à l'invention du barbecue Weber et aux efforts de marketing. Un groupe d'investissement a acheté Ford Charcoal en 1951 et l'a rebaptisé Kingsford Charcoal en l'honneur d'Edward G. Kingsford.

Kingsford est actuellement le leader mondial du charbon de bois et Ford un acteur majeur de l'automobile dans le monde. Tout ça grâce à la vision d'un seul homme : Henry Ford qui à su mettre ses visions en réalité et en étudiant tous les moindre détails de la productivité.


0