Adresse 

16 b, rue Omar Boursas 

16 006 Kouba, W. Alger, Algérie

Heures d'ouverture

Dim-Jeu: 9am - 6pm

Customer Service

T: (+213) 023 60 21 68
E: cockpitdz@gmail.com

  • Blanc Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône YouTube

Abonnez-vous à notre à notre Newsletter

d6 logo.png

© d6 Marketing | 2020

Stock, Stage 1,2,3 et 4, c'est quoi ?

On utilise souvent les termes de Stock et Stage 1,2,3,4, des termes que de nombreux ne maîtrisent forcement pas, surtout si ils ne sont pas dans la sphère des voitures de performances.

Il s'agit en fait de désignation sur le niveau de la reprogrammation du moteur. C'est une manipulation qui permet de booster et d’augmenter la puissance du moteur.


Significations

On dit qu'une voiture est Stock lorsque celle-ci n'a subit aucune modification sur le moteur et sa cartographie. Il est tel qu'il est sorti d'usine.


On parle de Stage quand le moteur et/ou sa cartographie a reçu des modifications. Il existe 4 niveau de Stage allant de 1 à 4.


- Stage 1 La reprogrammation moteur : elle ne touche pas la partie mécanique, mais uniquement tout ce qui est électrique et connecté au boitier électronique de la voiture. Les véhicules sont fabriqués en respectant certaines normes mais aussi en répondant à différentes contraintes respectives aux différents pays. C’est pour cette raison que les moteurs sont bridés par un calculateur électronique moteur (ECU : Engine Control Unit). L' ECU contrôle les paramètres du moteur.

Afin de gagner en puissance et en couple et profiter pleinement des performances du véhicule, on a recours à une reprogrammation de la cartographie du moteur en modifiant l’ECU.

La reprogrammation se fait sur les moteurs munis d'un turbo, car le gain est important contrairement aux moteurs atmosphériques qui ont un faible gain.

L'opération confère généralement une augmentation de puissance d'ordre de 10 à 30 % du véhicule et s'accompagne d'une réduction de consommation et de pollution car le moteur est moins sollicité pendant les phases d'accélération. Si l'opération peut sembler séduisante, elle n'est pas sans risque.

La reprogrammation moteur s’effectue sur mesure selon le type et la marque de la voiture. Cette manipulation se déroule sur un banc de puissance qui est équipé de 4 rouleaux pour que tous les véhicules soient acceptés (qu’ils soient à 2 ou 4 roues motrices). Elle doit être effectuée par des spécialistes capables de modifier correctement, via un logiciel, les courbes de la cartographie constructeur.

La première étape consiste à passer le véhicule sur le banc de puissance afin de déterminer toutes les caractéristiques du moteur grâce à un matériel de haute technologie permettant d’extraire les données et la cartographie d’origine du calculateur comme la puissance, les performances, les cycles de fonctionnement du moteur. L’extraction du fichier d’origine peut se faire soit via une diagnostic (OBD) soit suite à une intervention directe sur le calculateur.

Entre deux modèles de même véhicule, les performances obtenus peuvent ainsi varier.

En bref, la reprogrammation moteur consiste à manipuler et à modifier les données internes du calculateur moteur.

- Stage 2 Préparation moteur :

Ce stage contrairement au premier est aussi accessible à des véhicules légèrement modifiés. Il s’agit d’une version plus poussée que le stage 1.


Voici ce qui est effectué lors d’un stage 2 de préparation moteur :

La reprogrammation du calculateur.

Passage d’un filtre à air constructeur à un filtre à air sport.

La ligne d’échappement après catalyseur

Attention sur un moteur diesel ce stage consiste à défaper le véhicule

Voici les modifications acceptées pour réaliser un stage 2 :

  • filtre à air sport,

  • suppression de cata ou fap,

  • suppression de vanne EGR,

  • ligne d échappement,

  • collecteur,

  • échangeur d’air…


Stage 3 Préparation moteur :

Ce stage est une amélioration du stage 2 puisqu’il reprend ce que nous avons vu dans le stage 2 mais les évolutions sont plus importantes :

  • La reprogrammation du calculateur,

  • Passage d’un filtre à air constructeur à un filtre à air sport,

  • La ligne d’échappement après catalyseur...

Attention sur un moteur diesel ce stage consiste à défaper le véhicule. Modification de votre échangeur d’air, au besoin les injecteurs d'origine seront changés par de gros débits. Passage d’un embrayage d’origine à un embrayage renforcé.



Stage 4 Préparation moteur :

Ce stage est un stage no limite!! et les modifications sont sous l'emprise des sorciers de la reprogrammation.



Les véhicules après intervention du vendeur dans le cadre d’une modification de la cartographie moteur ne sont plus conformes au certificat de conformité d’origine et ne peuvent normalement plus circuler sur la voie publique. L'opération comporte ainsi des risques, à la fois sur le plan de votre responsabilité civile ainsi que celle de votre couverture d'assurance.

La reprogrammation moteur se fait au détriment de la fiabilité ?

Cette affirmation est à la fois vraie et fausse.

VRAI. La reprogrammation n’est pas une opération anodine, puisqu'elle intervient sur le régime de rotation du moteur, sur les avances à l'allumage et l'injection ou la pression turbo, paramètres pouvant entraîner des efforts mécaniques et thermiques destructeurs.

FAUX. Les constructeurs équipent plusieurs modèles de véhicules avec la même base moteur, mais exploitée avec des cartographies différentes (le même moteur disposera de puissances propres suivant la configuration choisie : 90, 110 ou 130 ch). Il est donc possible de modifier les performances d’un moteur, à condition que :

  • cette reprogrammation soit effectuée par une société et un opérateur compétents ;

  • l’augmentation des performances reste dans le cadre défini par le constructeur et que l’environnement du moteur soit pris en compte (radiateur ou régulateur de température de refroidissement différents par exemple) ;

  • un bilan de l’état du moteur soit réalisé avant reprogrammation.


Que ce passe t'il à la revente ?

En sachant que le retour aux paramètres d’origine du calculateur se fait en quelques minutes chez votre préparateur, de nombreux vendeurs ramènent leurs véhicules avant la revente.

D’après les préparateurs, beaucoup de vendeurs reviennent à la puissance d’origine pour éviter de faire peur au futur acquéreur au sujet de la fiabilité, de l’assurance, etc.

Le véhicule n'étant plus en phase avec son homologation et sa conformité initiale, votre acheteur non informé de l'opération et victime par exemple d'une casse moteur, sera en droit de demander l'annulation de la vente. Les tribunaux retiennent en pareille circonstance la présence d'un défaut de conformité. En outre lors de la vente du véhicule, si vous n'avez donc pas mentionné l'existence de transformation notable sur le certificat de cession (espace dédié à cet effet), vous commettez un faux et usage de faux.


Que ce passe t'il avec les boîtiers supplémentaires

Les boîtiers additionnels permettent la reprogrammation moteur d’entrée de gamme que beaucoup de préparateurs automobiles déconseillent, en effet, ce type de boitier va envoyer des informations erronées au calculateur pour que celui-ci augmentent certains paramètres dans le but d’augmenter la puissance.

Le prix défie toute concurrence, en revanche, ils sont détectables car en leurrant le calculateur, celui-ci peut dépasser les normes des constructeurs, ce qui peut être dangereux pour le moteur. En effet, il s’agit d’un phénomène de cascade qui va tromper le cerveau de la voiture. Alors que la reprogrammation moteur va directement au cœur du calculateur avec tous les paramètres disponibles tout en pouvant rester plus facilement dans les normes constructeurs car le contrôle a lieu sur toute la chaîne de contrôle du moteur.

De plus, en cas d’accident, si vous ne pouvez pas accéder au véhicule pour retirer le boitier additionnel, dans ce cas, l’expert le verra rapidement qu’une modification a eu lieu !

0