top of page
  • COCKPIT

Toyota : on remorque sans attelage (nouvelle technologie)

Toyota teste le futur avec une nouvelle technologie qui permet de tracter sans aucun contact physique deux voitures.


Mode d'emploi

Premièrement avec cette technologie vous aurai besoin d’un conducteur dans chacun des deux véhicules. Cependant, bien que le second véhicule est besoin d'une personne à son volant, celui ci n'aura pas de le toucher puisque le véhicule suiveur agit comme véhicule autonome qui suit automatiquement la voiture de devant, exécutant des virages, des accélérations et des freinages.

On attend encore de Toyota les expliqué détaillées de ce procédé en phase de tests sur circuits et on ne peut pas encore jugé de son efficacité sur la route. Mais on sait que Toyota utilise certaines technologies déjà utilisées sur ces véhicules comme le régulateur de vitesse adaptatif qui maintient une distance constante entre la voiture qui suit et celle qui la précède, tandis que la communication de véhicule à infrastructure (V2I) et de véhicule à véhicule (V2V) permet à deux voitures d’échanger des informations sans fil. Enfin, la conduite partiellement autonome est déjà une réalité.


Utilités

On se pose la question sur ses avantages et faisabilité.

Toyota répond qu'en plus du dépannage traditionnel en cas de panne - mais il faut savoir que cette technologie fonctionne uniquement avec des véhicules qui peuvent rouler - donc voilà des cas où cette nouvelle technologie peut être utilisée : voyager en convoi sur un long trajet (moins éprouvant pour le conducteur suivant) ou que le véhicule soit ramené à la maison lorsqu’une personne est trop fatiguée ou en état d’ébriété. On pourrait même voir une petite Yaris remorquer un Tundra de grande taille, puisque les capacités de remorquage ne seront pas un facteur. Mais le facteur clé est que les deux véhicules doivent être en parfait état de marche. Vous ne pouvez donc pas remorquer un véhicule en panne comme celui-ci.


Plus propice aux véhicules électriques

Ce principe pourrait en théorie s’appliquer à du remorquage sans attelage, mais il faudrait pour cela que la remorque elle-même soit alimentée par un moteur, ce qui rendrait la chose encore plus complexe. Un avantage potentiel est le remorquage sans attelage avec un véhicule électrique, car cela a généralement un impact majeur sur l’autonomie. Si un VE pouvait remorquer une remorque autonome avec sa propre source d’énergie, il combinerait les avantages du remorquage avec une autonomie décente pour le véhicule électrique.


Une technologie destinée à l'Amérique du nord

La primeur de cette technologie vise spécifiquement le marché nord-américain, du moins dans un premier temps. Ainsi, au cours de l’année prochaine, Toyota testera cette technologie sur les autoroutes américaines et dans des situations de trafic urbain léger.

Delà ont sera fixé sur la faisabilité de ce procédé et de son réel utilité.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout