top of page

APN modernise les Panhard AML

En 2018, l’institut technique des forces armées algériennes a mis au point un nouveau véhicule blindé antichar à roues basé sur le véhicule blindé à roues français AML-60 qui est également en service dans l’armée algérienne. Un véhicule blindé à roues léger conçu à l'origine pour servir l'Armée française à la fin de la Guerre d'Algérie.



La tourelle de la série AML originale a été retirée et remplacée par une nouvelle tourelle rectangulaire avec deux lance-missiles antichars montés de chaque côté. Le poste de conduite est également modifié, l’unique trappe est remplacée par trois vitres pare-balles offrant une large vue à l’avant et sur les côtés. Selon le site Menadefense, le véhicule pourrait être armé de missiles antichars AT-5 ou Kornet de fabrication russe.L’AT-5 Spandrel, également appelé en Russie 9M113 Konkurs, est un missile antichar filoguidé SACLOS (Semi-automatic command to line of sight) de fabrication russe. Le missile est entré en service en 1974. Le 9M113 d’origine avec une ogive à charge unique peut pénétrer jusqu’à 600 mm et a une portée opérationnelle de 70 à 4 000 m. Le 9M133 Kornet (AT-14 Spriggan, désignation d’exportation Kornet-E) est un missile guidé antichar portable (ATGM) russe moderne capable de détruire les chars de combat principaux. Il a été mis en service pour la première fois dans l’armée russe en 1998. Le Kornet est disponible en variantes avec des ogives thermobariques pour une utilisation contre des cibles faciles. Il a ensuite été développé pour devenir le 9M133 Kornet-EM, qui a une portée accrue, une capacité de tir et d’oubli et une ogive améliorée. La première version du missile Kornet a une portée de 100 à 5 500 m, tandis que le Kornet-EM a une portée de tir maximale de 10 000 m avec une ogive thermobarique. L’AML est un blindé à roues de fabrication française conçu et fabriqué par la société Panhard et les premiers véhicules de série ont été livrés à l’armée française en 1961. L’achat total de l’armée française était de 210 AML 90 et 425 AML 60-7 ; la Gendarmerie française achète 70 AML 60-7 et 45 AML 90. Les véhicules blindés légers Panhard AML ont été progressivement retirés du service de première ligne dans l’armée française au début de 1990. Dans les années 1960 et 1970, d’anciens véhicules blindés Panhard AML-90 ont été vendus ou offerts à des centaines d’unités à des pays africains alliés de la France. Les familles de véhicules blindés AML ont été améliorées dans différentes variantes. En juin 2018, à l’occasion du salon Eurosatory de la défense à Paris, la société française SOFEMA a présenté une version reconditionnée, modifiée et améliorée de l’AML-90 en collaboration avec Thales. Les travaux portent sur la motorisation, la transmission, le système de conduite de tir, le système de gestion de combat numérisé, le refroidissement par air et le système de communication.



Le coût de ces véhicules modernisés s’élève à environ un tiers de celui d’un véhicule neuf. SOFEMA est particulièrement spécialisée dans la remise à neuf et, à la demande du client, la mise à niveau de véhicules militaires français obsolètes dont la structure de base reste remarquablement adaptée aux pays en développement à faible budget de défense.



Les véhicules blindés AML-60 et AML-90 restent en service dans de nombreuses forces armées en Asie et en Afrique.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page