Auto Avio Costruzioni : l'avant Ferrari

Tour le monde connait la Scuderia Ferrari créée par Enzo Ferrari en 1929-1947. Certains se souviennent de Enzo Ferrari comme pilote de course dans l'écurie Alfa Romeo dans les années 20 puis se reconvertir dans le fonctionnement de l’équipe de course Alfa Romeo. Mais peu connaissent la marque automobile appartement à Enzo Ferrari : Auto Avio Costruzioni créée le 1er janvier 1939.



L'histoire commence quand Alfa Romeo annonce son intention de concourir pour son propre compte sous le nom d'Alfa Corse. Enzo Ferrari, alors à la tête de la Scuderia, se voit proposer le poste de directeur sportif de la nouvelle écurie. Mais en 1938, Enzo Ferrari se brouille avec Alfa Romeo qui cherche à prendre le contrôle de la Scuderia Ferrari et retrouve son indépendance Ferrari. En effet, en plein régime fasciste, Mussolini réquisitionne Alfa Romeo. A l’image d’Hitler avec Mercedes et Auto Union, il veut se servir du sport auto pour asseoir son message de propagande nationale. Sous ses ordres, la marque rachète la totalité de la Scuderia Ferrari pour en faire son département Alfa Corse avec un Enzo maintenant sous ses ordres. Il n’en faut pas plus pour fâcher le Commendatore qui décide alors de rompre le contrat qui le liait au constructeur italien. Malgré la situation tendue et conflictuelle, Alfa ne perd pas le nord et demande à Enzo de lourdes indemnités pour rupture anticipée. Refusant de payer, Ferrari accepte alors en échange de se plier à une clause de non concurrence qui va lui interdir de construire une quelconque voiture sous le nom de Scuderia Ferrari pendant quatre ans.

Animé par un esprit de revanche, refuse la proposition et quitte le constructeur italien. Les dirigeants d'Alfa Romeo lui avaient en effet interdit de construire et d'engager la moindre automobile sous son nom pendant quatre années. Ferrari était de surcroît en perpétuel désaccord avec le nouveau directeur technique, Wifredo Ricart.

En 1939, grâce aux fonds recueillis par l'interruption de la Scuderia, Enzo Ferrari fonde ainsi à Modène sa propre entreprise, l'Auto Avio Costruzioni. Afin de participer aux Mille Miglia 1940, il construit ses deux premières barquettes de course, deux spyders dénommés « type 815 », carrossés par la Carrozzeria Touring et esthétiquement proches des Alfa Romeo 2300 6C. Elle a un moteur Fiat 8 cylindres de 1,5 litre (d'où le nom 815) de 75cv et une boîte de vitesses à quatre rapports. Le 28 avril 1940, les voitures participent au premier Grand Prix de Brescia (treizième édition des Mille Miglia), avec deux équipages composés de Rangoni et Nardi et Ascari et Minozzi. Pilotées par Lotario Rangoni/Enrico Nardi et Alberto Ascari/Giuseppe Minozzi, les deux barquettes ne finiront pas la course en raison de problèmes mécaniques. Les 815, conçues par Alberto Massimino, étaient donc les premières vraies voitures Ferrari. mais après qu’Alberto Ascari et d’autres pilotes les eurent conduits dans le Mille Miglia, en 1940, la Seconde Guerre mondiale mit temporairement fin à la course. Ferrari a continué à fabriquer des machines-outils (en particulier des rectifieuses oléodynamiques).



L'histoire est courte, juste quelques années avec à la clé qu'un seul modèle produit en 2 exemplaires. Ces deux Spyder, restent dans l'histoire de la course. Aujourd'hui, un seul a été retrouvé et restauré, celui du chauffeur Alberto Ascari. Le modèle, du type à queue courte, appartient à la collection privée de Mario Righini, à Castelfranco en Emilia. Il peut être fréquemment admiré au musée de la maison Enzo Ferrari à Modène, à l'occasion d'expositions temporaires. En ce qui concerne le modèle appartenant au marquis Lotario Rangoni Machiavelli, il n'y a pas de documentation de démolition, mais selon les histoires, il a été détruit. En fait, son frère Rolando Rangoni Machiavelli, a déclaré qu'il avait envoyé les restes de la voiture à un dépanneur, et on dit qu'elle a été trouvée dans un dépotoir alors qu'il n'y avait plus rien à faire.

Pour ce qui est de la marque Auto Avio Costruzioni, après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en 1943, les usines ont été transférées à Maranello, et en 1957 le nom d'Auto Avio Costruzioni a été changé en Auto Costruzioni Ferrari; trois ans plus tard, la société est devenue une société par actions, appelée Società Esigianato Fabbriche Automobili e Corse, acronyme Sefac, acronyme dans lequel de nombreux passionnés voulaient lire l'expression "Always Enzo Ferrari Even Cambiando" Ce sont les années où Ford a essayé d'acheter la maison Maranello sans y parvenir.

Cependant la fin de la marque Auto Avio Costruzioni donnera naissance, en 1947, à une autre marque mythique que tout le monde connait et qui semble éternelle : Ferrari



Petite anecdote

Sur les deux 815 produites, une d’entre elle appartient au Marquis Lotario Rangoni Machiavelli. Accidentée, il décide de s’en séparer et la met à la casse. Le frère du Marquis la retrouve en 1958 chez un ferrailleur. Il demande à Enzo Ferrari et envoie une photo pour savoir si le modèle correspond bien à la Auto Avio Costruzioni 815. Il Commendatore lui confirme mais quand le frère du Marquis arrive récupérer l’épave, la voiture était déjà totalement broyée. Triste fin pour l’un des deux exemplaires qui a participé à la création de la plus grande marque automobile, Ferrari.

0 commentaire