top of page
  • COCKPIT

Datsun : On ne vit que deux fois

Dernière mise à jour : 27 avr. 2022

Le constructeur japonais Dat est "né" (une première fois) en 1913 à Tokyo au Japon par Masujiro Hashimoto qui fonde une petite compagnie automobile au nom de Kaishinsha Motorcar Works avec 3 investisseurs. Les quatre compères changent l’année suivante le nom de la compagnie pour DAT en références aux noms des investisseurs : Kenjirō Den, Rokurō Aoyama et Meitarō Takeuchi. Mais « dat » signifiant « s’enfuir comme un petit lapin effrayé » en japonais, les quatre fondateurs décident de revenir au nom original Kaishinsha Motorcar Co. en 1918. Nouveau changement en 1925 puisque la compagnie est à nouveau renommée DAT Motorcar Co. Elle changera encore une fois d nom pour devenir DATSON (le Fils de DAT- 'son') avant d'adopter son nom final DATSUN (même si son histoire se confond ensuite avec celle de Nissan).



La Première vie de Datsun

Après de nombreux aller-retours dans le choix du nom de leur compagnie, DAT Motors commence la production dans les années 20 de camions et utilitaires à destination de l’armée japonaise principalement. Mais le marché étant en décroissance, DAT Motors doit s’associer à un autre constructeur pour continuer d’exister. DAT Motors s’associe donc à Jitsuyo Motors qui n’est autre que l’ancêtre de Nissan. En 1926, DAT Automobile Manufacturing Co. arrive sur le marché et produit des petits véhicules à trois ainsi qu’à quatre roues, très prisés des japonais.

En 1930, le gouvernement autorise les japonais à posséder et conduire sans permis des véhicules jusqu’à 500cc. DAT Automobile profite de cette opportunité pour produire et commercialiser la première « vraie » voiture, nommé la Datson. Ce marché étant fleurissant et ce modèle très apprécié des japonais, DAT Automobile est, à nouveau, renommé, pour prendre son patronyme final en 1933, Datsun, en référence au modèle phare de la marque et aux origines du constructeur.

C'est le début d'une longue saga avec des modèles devenus mythiques et enviés.



La Première mort de Datsun