Le Boss de la F1, Stefano Domenicali, voit un Grand Prix de F1 en Afrique du Nord ou du Sud

Stefano Domenicali le nouveau boss de la F1 veut l'expansion des Grand Prix. Initialement, la première étape de cette vision aurai été le Vietnam, pour un Grand Prix en avril prochain, mais celui-ci est finalement annulé à cause, bien sûr, de la pandémie, mais aussi de problèmes de corruption au niveau de l’organisateur.


« Le Vietnam n’est plus dans le calendrier mais c’est toujours une option ouverte. Cela a été un investissement incroyable et c’est pourquoi il est toujours sur la table des discussions pour un futur événement. » déclare Stefano Domenicali.


Pour le remplacer, les instances de la F1 vise un autre marché prometteur sur lequel elle est totalement absente : le continent africain. Stefano Domenicali annonce regarder vers l’Afrique du Sud ou le Maghreb :

« C’est essentiellement en Afrique du Nord et en Afrique du Sud, je peux le dire. » ... « C’est quelque chose de très important, je pense, en termes d’avoir dans une nouvelle région, ou ancienne, avec un grand héritage en Formule 1. »

Le nouveau boss de la F1 n'est pas le seul a vouloir voir un nouveau Grand Prix de F1 en Afrique puisqu'en juin dernier, sextuple champion, Lewis Hamilton, estime, au-delà du sport, que le championnat doit apporter une dimension sociale auprès des populations.